CONSEIL D'ADMINISTRATION

Conseil d'Administration 2020-2021 de l'ADNAL
élu à l'Assemblée Générale Annuelle 2019,
tenue à Valleyfield, QC, le 24 août 2019,
et reconduit par l'Assemblée Générale Annuelle modifiée de 2020
tenue par correspondance lors de la pandémie du COVID-19.

CA ADNAL 2020-2021
Debout :  Marc Lapointe,  André Lapointe,  Guy St-Hilaire,  Jean-Pierre Lapointe,  Feu Gaston Audet,  Michel Lapointe
Assises :    Andrée Boily,    Alicia Dufour,    Louise Lapointe,    Joanne Lapointe
  

Qui sont ces membres de votre Conseil d'Administration?
Voici une courte biographie de ces bénévoles actifs et dédiés à la cause :

Louise Lapointe (présidente)

Louise Lapointe présidente

Descendante de Joseph, fils de Nicolas, parti de l'Île d'Orléans, en passant par l'Isle-aux-Coudres et St-Irénée et enfin à la 9ème génération on retrouve son grand-père Arthur Lapointe à Cap-à-l'Aigle (la Malbaie), Cté Charlevoix. Son père Jean s'installe à Québec avant son mariage en 1947. Plusieurs descendants des grands-parents Arthur et Caroline Lessard vivent toujours à Cap-à-l'Aigle sur la terre familiale ou dans les environs.

Après une carrière de près de 30 ans à Bell Canada et près de 20 ans au sein d’une entreprise de communication, elle prend définitivement sa retraite en 2018.

L'intérêt à la généalogie a commencé en 2001. Sa curiosité s'est vite transformée en véritable passion, cette même passion l'a motivée à joindre l'Association quelques semaines seulement après sa création et à investir de son temps pour que tous les COUSINS/COUSINES AUDET-LAPOINTE puissent développer un lien d'appartenance à une aussi belle et grande famille via l'ADNAL.

Depuis 2008, elle est très impliquée au sein de la Société d’histoire des Filles du Roy.  Il  est important de se rappeler que l’ancêtre Magdeleine Després était une Fille du Roy, arrivée en 1670 et qu’elle a mis au monde les ancêtres de la grande famille Audet dit Lapointe.

Michel Lapointe #1154 (vice-président)

Né à Montréal le 7 juin 1955, il est le fils cadet d’une famille de 2 enfants issus du mariage d’Adrien Lapointe et de Lucille Boisjoly. Il est le descendant de Joseph, fils de Nicolas et Magdeleine. Ses ancêtres ont quitté l’Ile d’Orléans à la 3e génération pour s’établir dans la région de Bellechasse. À partir de la 5e génération jusqu’à son père en 9e génération, ils ont vécu dans la ville de Québec.

Marié avec Sylvie Béliveau depuis le 21 novembre 1980, deux filles sont issues de cette union (Audrey et Jessie) ainsi qu’une petite-fille (Maïra). Après avoir vécu sur la rive sud de Montréal, il s’installe dans la région de Québec, à Cap Rouge, de 1992 à 2010 et à Lévis, de 2010 jusqu’à maintenant.

Il a obtenu un BAC en administration des affaires, option comptabilité, des Hautes Études Commerciales en 1979, ainsi qu’une Maîtrise en Systèmes d’information et de gestion en 1985 de l’Université de Sherbrooke.  Il a travaillé de 1979 à 1983 en vérification comptable et de 1985 à 2019 en systèmes d’information et en informatique, principalement à titre de gestionnaire, dont 27 ans dans la fonction publique québécoise.

Retraité depuis janvier 2019, c’est à partir de ce moment qu’il s’intéresse à la généalogie de sa famille paternelle. En effectuant ses recherches, il a été très heureux de découvrir qu’il y avait une association des descendants Audet dit Lapointe et il est devenu membre de l’ADNAL en mars 2019. Se découvrant un intérêt pour la généalogie et désirant s’impliquer au sein de l’association, il a offert ses services aux dirigeants de l’ADNAL. Il fait partie du C.A à titre d’administrateur depuis janvier 2021.

Marie-Ève Audet (trésorière et registraire)

Née à Québec en décembre 1977, elle grandit toutefois à Lac-Etchemin et y débute sur le marché du travail comme secrétaire-comptable. Quelques années plus tard, mi-vingtaine, elle s'installe dans la Ville de Québec et elle y poursuit sa carrière au sein du gouvernement fédéral ayant occupé des postes en soutien administratif, en service à la clientèle et en coordination et planification financière.

Son arbre généalogique comporte 2 lignées de la famille Audet dit Lapointe; par sa lignée paternelle, elle est descendante de François et par sa grand-mère maternelle, elle est descendante de Nicolas, tous deux, bien sûr, fils de Nicolas et Magdeleine. Parties de l'Île d'Orléans, les générations suivantes s'établissent dans différents villages de Bellechasse. Dans la 2e moitié du 18e siècle, les 2 lignées familiales cheminent vers le canton de Frampton, contribuent à la colonisation du territoire et s’y installent pour quelques générations.  Son arrière-arrière-grand-père paternel, Thomas, y acquiert un lot dans le 7e rang de la paroisse. A ce jour, le lot de cet ancêtre est toujours la propriété des membres de sa famille, légué de génération en génération.

Marie-Ève est membre de l'ADNAL depuis sa participation à l’organisation du rassemblement de Québec en 2008. Elle affirme que le rassemblement de Lac-Etchemin en 2007, dans lequel ses parents étaient impliqués, a titillé son intérêt pour l’association.  A l’automne 2020, elle décide de s’impliquer au sein de l’association en prenant la relève pour la gestion des finances.

Jean-Pierre Lapointe (secrétaire)

Né le 7 mai 1947 à Salaberry-de-Valleyfield du mariage d’Eugène Lapointe (de Pohénégamook) et d’Hélène Aubin, Jean-Pierre est l’aîné d’une famille de 5 enfants. Marié à Denise Del Guidice (de Timmins, Ontario) depuis le 18 décembre 1981, ils ont eu 2 filles, Isabelle (1982), enseignante au secondaire, et Geneviève (1984), technologue en radiation. 4 petits-enfants (Samuel, Zachary, Raphaëlle et Daphnée) sont issus du mariage de leurs 2 filles avec Mark et Dominique. Depuis 2010, Jean-Pierre est à la retraite du travail social à Gatineau et Denise, à la retraite de l’enseignement à Ottawa. Membre de l’ADNAL depuis janvier 2003, Jean-Pierre fait partie du C.A. depuis 2007.

Son intérêt pour la généalogie remonte à son adolescence lorsqu'il a trouvé un premier arbre généalogique de sa famille. Avec les années, son intérêt est devenu non seulement un loisir mais une passion. À l’occasion de la visite biennale en France, dans le cadre du jumelage des villes de Salaberry-de-Valleyfield et Combs-la-Ville, les hôtes français  ont organisé une visite à l’église St-Pierre de Maulais (lieu de baptême de notre ancêtre) et une rencontre avec le maire de l’endroit Alain Blot le 26 août 2006. Mon frère Denis, maire, m’a invité avec mon épouse à participer à ce moment mémorable. Ce premier contact fut le début de correspondances, visites, amitiés, implication d’Alain Blot et son épouse Christine avec l’ADNAL.

Guy St-Hilaire (historien et généalogie)

Guy St-Hilaire historien

Né le 12 juillet 1939 à Lévis d'une Lapointe originaire des Bergeronnes (Côte-Nord), Guy St-Hilaire est l'ainé d'une famille de quatre enfants établie à St-Romuald, mais n'a pas de descendant. Muni de divers diplômes universitaires en arts, théologie et droit, il a aussi une expérience de plus de onze ans à l'extérieur du pays (Italie, Viêtnam, Uruguay et Syrie). De 1977 jusqu'à sa retraite en 2003, il a été juge d'un tribunal administratif fédéral avec résidence à Montréal, puis Gatineau où il habite présentement.

Intéressé très jeune à l'histoire de sa famille, il commença comme hobby dès 1953 ses recherches historiques et généalogiques débouchant sur quelques publications et articles de revue. En mars 1986, il publiait l'histoire de la famille de sa mère sous le titre "Les Lapointe des Bergeronnes", où il remit en cause, avec l'aide de nouvelles informations non considérées par ses prédécesseurs, certaines affirmations relatives à l'ancêtre pionnier Nicolas Audet dit Lapointe. Depuis, il suit d'un oeil critique tout ce qu'il a de nouveau sur la biographie de l'ancêtre. En janvier 1992, il a été reconnu Maître généalogiste agréé. Sollicité par le président fondateur, il est depuis juin 2003 l'un des administrateurs de l'Association des descendants de Nicolas Audet dit Lapointe inc.(ADNAL).

Marc Lapointe (webmestre et base de données)

Marc Lapointe webmestre

Natif de Thetford Mines, il est l'aîné de deux garçons et un descendant de la lignée de Jean-Baptiste. Il s'est marié en 1994 avec Carmen Rodrigue, native de Welland en Ontario et ils n'ont pas de descendants.

Marc quitta sa ville natale en 1976 pour une carrière militaire de plus de 31 ans au sein de l'Aviation canadienne. Diplômé du Collège militaire royal de Kingston comme ingénieur, il a occupé divers postes de gestion et de liaison qui l'ont amené à voyager aux États-Unis et en Europe. Il réside maintenant en banlieue d'Ottawa depuis 1999 et jouit de la retraite depuis 2007.

Devenu membre de l'ADNAL en 2006, il s'est découvert une passion pour la recherche généalogique et l'histoire familiale. Il collabore aux recherches du dictionnaire généalogique ADNAL et a pris en charge le rôle de webmestre du site internet de l'ADNAL.

Michel Lapointe #440 (administrateur)

Michel Lapointe vice-président

Michel, issu d'une lignée ayant vécu sur l'Ile d'Orléans jusqu'en 1931, nait à Saint-Charles de Limoilou. Après son cours élémentaire, il fait son cours classique à l'école publique qu'il termine avec l'arrivée à St-Jean-Eudes du CEGEP de Limoilou. Par la suite, il obtient son diplôme en Orientation Scolaire et professionnelle.

Il travaille comme conseiller d'orientation pendant quatre ans en Abitibi, puis retourne aux études en Psychologie industrielle. Après sa formation, il travaille au Centre Hospitalier de Charlevoix à Baie-St-Paul en gestion des ressources humaines pendant 27 ans. Il terminera sa carrière comme consultant dans cette sphère d'activités. Il prend sa retraite en 2012.

Michel, père de trois fils, est grand-père de trois petits-enfants. Tout au long de sa carrière, il s'implique dans sa communauté : garderie, école, hockey mineur, politique, télévision communautaire, Rêves d'Automne, comité culturel, cercle de photographie.

Il est membre de notre association depuis plus de 10 ans. Il s'implique à titre de membre et président du comité organisateur de trois rassemblements annuels, entre 2008 et 2015. À l'occasion, il nous fait parvenir des textes pour notre bulletin de liaison. Enfin, lors de l'assemblée générale de 2015, il est élu à notre conseil d'administration.

Andrée Boily (administratrice)

Native d’Arvida, née le 02 février 1947 à l’hôpital de Chicoutimi, fille de Albert Boily, employé de l’Alcan et de Cécile Desbiens. Études primaires et secondaires à Chambord, suivi des études en Technologie Médicale à l’Université de Montréal. Travaille à l’Hôtel-Dieu de Roberval et ensuite au Centre Hospitalier Le Jeannois de Métabetchouan. Retraitée depuis 2000 et demeure présentement à Québec.

Mère de jumeaux, Éric et François Tremblay et grand-mère de 2 petits-enfants, Ella et Antoine.
Membre de l’ADNAL depuis 2014. Les 4 premières générations des Audet dit Lapointe sont les ancêtres de ma famille, autant du côté paternel que maternel. Deux frères et une sœur, enfants de Pierre Audet dit Lapointe et de Madeleine Bouchard deviennent les branches différentes de ma famille. Pierre Audet dit Lapointe et Esther Boudreault sont ma branche paternelle avec Éléonore Audet dit Lapointe (mon arrière-grand-mère) mariée à Thomas Boily. Louis Audet dit Lapointe et Madeleine Perron sont ma branche maternelle avec Delphine Lapointe (mon arrière-grand-mère aussi) mariée à Pierre Desbiens. Et pour finir, Angélique Audet dit Lapointe (sœur de Louis et Pierre), mariée à Étienne Tremblay sont les ancêtres de mes fils Éric et François.

Ma passion de la généalogie, je la dois à mon oncle et parrain, Maurice Ouellette de Chicoutimi. Il a d’ailleurs écrit un livre, «Maman Hénédine», sur la descendance des Dubois, de la première génération jusqu’à mes fils. Hénédine est la sœur de ma grand-mère maternelle Marie Dubois, épouse de Louis-Georges Desbiens.

Lina Audet (administratrice)

Descendante de François, fils de Nicolas, on retrouve son grand-père Alphonse Audet marié à sa grand-mère Blanche Beaudoin le 14 octobre 1924 à Honfleur, Bellechasse. Ses ancêtres ont quitté l’île d’Orléans à la 4e génération soit vers 1770 pour s’établir dans la région de Bellechasse.

Née le 14 juin 1952 d’une union de Claude Audet et Madeleine Paré, elle a aussi deux sœurs et un frère.  Son père Claude Audet est décédé en octobre 1960.  Deux demi-sœurs Lapointe sont issues d’un 2e mariage de sa mère Madeleine Paré. 

Lina est mère d’un 1er fils né d’une union avec Christian Benoit. Elle a deux petits enfants Clara et Étienne, de son fils aîné Mathieu Benoit. 

D’une 2e union depuis 1984 avec Jean Ouellet, elle a deux fils jumeaux Simon et François Ouellet. Elle réside à Québec et à Saint-Laurent, Île d’Orléans, depuis peu.

Après l’obtention d’un BAC en administration des Affaires en 1984 (Université Laval), elle a travaillé comme professionnelle au siège social de Desjardins à Lévis de 1984 à 1994.

Elle a fondé l’agence Voyages Globe-Trotter à Québec en 1994 et est active à son entreprise à ce jour.  Elle s’intéresse à la généalogie de la famille Audet dit Lapointe et à l’histoire du Québec depuis toujours. Dans le cadre de ses fonctions chez Voyages Globe-Trotter, elle est appelée à organiser des séjours en terre ancestrale pour des clients intéressés par la généalogie de leur famille.  Dans ce contexte, le fait de faire partie de l’Association des Descendants de Nicolas Audet dit Lapointe devenait une évidence.